Pour une communauté éducative durable
9-11 oct. 2017 Bruxelles (Belgique)

Bienvenue !

 

Page d'accueil du 4ème colloque international du LASALE - 9, 10, 11 Octobre 2017

affiche_colloque_lasale_1.jpg

 

Le Lasalé :

Le Laboratoire Accrochage Scolaire et Alliances Éducatives (LASALÉ) mène des recherches afin de mieux comprendre le décrochage scolaire et les pratiques favorisant l’accrochage scolaire, notamment au sujet des alliances éducatives. Inauguré le 6 décembre 2011, Le LASALÉ est né à partir d’échanges entre différentes équipes de recherche réunies à Monterrey (Colloque sur les alliances éducatives, 16e congrès de l’AMSE) en juin 2009, ainsi que de la convergence de plusieurs sujets de préoccupation au sein de l’unité d’enseignement et de recherche en Pédagogie Spécialisée (UER PS, HEP Vaud) > Plus d'infos

 

4ème colloque international du LASALE : 9, 10, 11 Octobre 2017

Avec la stratégie de Lisbonne, les politiques et les dispositifs favorables au développement d’une société plus inclusive et durable retiennent toute l’attention des décideurs, des institutions et des acteurs de la société civile. Dans le domaine de l’éducation, ce message européen fait écho à trois préoccupations essentielles :

    1. Favoriser l'accrochage scolaire (améliorer la qualification des jeunes publics en soutenant leur maintien dans les dispositifs scolaires)
    2. Favoriser l'inclusion sociale (développer la participation de tous les membres de la société, notamment les plus jeunes d’entre eux pour une meilleure inclusion sociale)
    3. Favoriser le mieux-vivre ensemble dans les institutions éducatives depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte

C’est principalement sur ces trois axes que portera ce 4ème Colloque International du LASALE. Les acteurs de terrain, les scientifiques et les politiques se rassembleront pour donner une visibilité à l’articulation des actions mises en place. 

 

Les 3 thématiques du 4ème colloque Lasalé :

1. Favoriser l'accrochage scolaire :

Il s’agit surtout ici de comprendre comment se construit le processus de décrochage scolaire depuis l’élève lui-même, son rapport au savoir et aux apprentissages, ses interactions avec ses pairs/ses enseignants, jusqu’aux situations de classes à travers les formes scolaires, les contenus et les types d’évaluation. Cette question porte plus précisément sur ce qui se passe au sein de l’école et de la classe. En effet, même si on ne peut nier l’influence significative des facteurs d’ordre personnel, familial ou social, qui font que le décrochage scolaire est un phénomène multidéterminé, il apparaît que les facteurs scolaires constituent les prédicteurs les plus puissants du décrochage à l’école... > Plus d'infos sur cette thématique

2. Renforcer l'inclusion sociale :

A bien des égards, l’école ne répond plus à son message d’égalité et de dynamique d’ascenseur social. Loin de juguler le développement des inégalités, elle semble plutôt les renforcer. Ainsi, les enfants qui réussissent mieux à l’école sont le plus souvent issus de milieux favorisés, tandis qu’une origine sociale plus modeste coïncide avec davantage de chance d’arrêter plus précocement ses études. Face à cette disqualification sociale ancrée, les stratégies à mobiliser doivent trouver leur origine dans une analyse précise et spécifique des caractéristiques du phénomène aux niveaux national, régional mais aussi local. Trois catégories ont également été suggérées par la Commission européenne en vue de classer les différentes mesures prises par les membres de l’UE. Des mesures de prévention, d’intervention et de compensation pourraient ainsi être privilégiées pour lutter de façon efficace contre la disqualification sociale... > Plus d'infos sur cette thématique

3. Favoriser le mieux-vivre ensemble :

Pour favoriser le mieux-vivre ensemble dans le monde de l’éducation, des initiatives locales sont prises. Par exemple, certains établissements scolaires mettent en œuvre des projets visant à impliquer et à sensibiliser les élèves à un mieux-vivre, en leur apprenant à être de réels acteurs du changement. Ces projets locaux traitent principalement de thèmes sociétaux comme le développement durable par exemple. Des dispositifs novateurs sont également mis en place au travers des « alliances éducatives » favorisant des structures individualisantes, ayant pour but « la restauration de l’individu » et la « restauration pédagogique » avec une diversification des intervenants et des contenus. L’utilisation des pédagogies alternatives y est fréquente.  Ces structures fonctionnent sur le principe des alliances : équipe pluridisciplinaires, conseillers, thérapeutes, enseignants... > Plus d'infos sur cette thématique

 

Programme du colloque :

Appel à contributions :

Vous désirez intervenir dans le 4ème colloque Lasalé ? Il y a trois types de contributions possibles :

1. Les communications à caractère scientifique

Celles-ci visent à alimenter les éléments de débats lors des ateliers (90 minutes).

2. Les communications à caractère professionnel

Celles-ci visent à alimenter les éléments de débats lors des ateliers (90 minutes). Elles doivent s'appuyer notamment sur des dispositifs de terrain élaborés en collaboration avec des professionnels, des acteurs liés au monde associatif, et/ou des enfants, des jeunes et des familles.

3. Les présentations de posters

Celles-ci sont courtes : 30 minutes.

La date limite de dépôt des contributions est fixée au 30 juin 2017 au plus tard. Chaque contribution doit appartenir à l’une des trois problématiques du colloque.

> Déposer une contribution et s'inscrire en tant qu'intervenant

> Consulter les consignes de dépôt des contributions

 

Assister au colloque :

> Inscriptions (ouverture des inscriptions le mardi 18 avril 2017)

Informations pratiques :

   

S'inscrire en tant qu'intervenant

Personnes connectées : 1